Villages

Village d’Aà¯t Ali Oulhaj

Le village d'Aà¯t Ali Oulhaj se trouve à  environ 140 km au nord-est de Ouarzazate, juste après la capitale du « pays de la rose », El-Kelaâ M'Gouna, dans une belle vallée agricole à  l'entrée des gorges escarpées du Dadès.

 

ait_400
 

 

Le village d’Aït Ali Oulhaj se trouve à environ 140 km au nord-est de Ouarzazate, juste après la capitale du « pays de la rose », El-Kelaâ M’Gouna, dans une belle vallée agricole à l’entrée des gorges escarpées du Dadès.

Hormis quelques maisons récentes en béton, le village est composé de maisons traditionnelles en pisé. Après avoir traversé le village, vos pas vous conduiront naturellement vers la vallée agricole qui verdoie à proximité de l’oued Dadès. En longeant l’oued sur quelques kilomètres vers le nord, on atteint les gorges, deux falaises à pic de 300 mètres de hauteur séparées par un étroit couloir de quelques dizaines de mètres. Si vous longez l’oued vers le sud, vous admirerez bientôt (4 km) l’impressionnante kasbah, bien conservée, des Aït Aarbi.

 

 

 

 

 

Les habitants d’Aït Ali Oulhaj sont en majorité des agriculteurs et exploitent la vallée agricole attenante au village. L’activité artisanale du village est aux mains des femmes qui tissent des tapis chez elles. Les revenus des villageois sont donc limités, et le TRS constitue une source de revenus supplémentaire non négligeable.
L’association villageoise (AV) créée en 2004 a déjà réalisé des aménagements d’infrastructures (canaux d’irrigation, construction d’une bibliothèque) et pris des mesures d’accompagnement de la population (aide matérielle aux plus démunis, cours d’alphabétisation, collecte de vêtements et de médicaments). L’AV intervient dans le projet TRS pour assurer la protection de l’environnement et organiser des visites et des expositions des produits de l’atelier féminin de tissage et de broderie.

 

 

 

Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique