Sites à visiter

La ville de Taroudant

Taroudant commande l'accès à  la vallée du Souss et aux montagnes du Haut Atlas. Réputée fière et frondeuse, la population de Taroudant a subi fréquemment les représailles du pouvoir en place, et la ville fut en grande partie détruite à  plusieurs reprises. Taroudant commande l’accès à {{la vallée du Souss et aux montagnes du Haut Atlas}}. Réputée fière et frondeuse, la population de Taroudant a subi fréquemment les représailles du pouvoir en place, et la {{ville fut en grande partie détruite à plusieurs reprises}}. On raconte que le roi n’aurait jamais franchi ses portes par crainte de l’humeur rebelle de ses habitants. Pourtant, Taroudant est connue pour son sens de l’accueil et l’amabilité de ses commerçants… Entourée de jardins plantés d’eucalyptus, d’oliviers, de grenadiers et de palmiers, elle est surnommée « {{La Petite Marrakech}} », en raison de ses remparts ocre rouge. Cette enceinte de pisé crénelée longue de 8 km est percée de cinq portes monumentales qui ouvrent l’accès à la médina et à son dédalle de ruelles, lieu idéal pour se familiariser avec le rythme de la vie citadine marocaine. Au cœur de la ville, {{la place Assrag}}, toujours animée, est le lieu de rendez-vous des {{Roudanis}} (habitants de Taroudant) qui fréquentent ses cafés en fin de journée. Une ruelle permet de rejoindre les souks, qui sont relativement peu étendus mais très vivants et presque aussi divers que ceux de Marrakech.
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique