Sites à visiter

La mosquée de Tin-Mal

A une centaine de kilomètres au sud de Marrakech, sur la route d'Asni et de Taroudant, aux portes du Pays du safran, se trouve un des sites historiques les plus importants du Maroc : Tin-Mal. A une centaine de kilomètres au sud de Marrakech, sur la route d’Asni et de Taroudant, aux portes du Pays du safran, se trouve {{un des sites historiques les plus importants du Maroc : Tin-Mal}}. Ce petit village fut, au début du XIIe siècle, le {{fief d’Ibn Toumert, fondateur du mouvement almohade}}, qui s’opposait à la dynastie alors en place des Almoravides. Le successeur d’Ibn Toumert, Abd al-Moumen Ibn Ali en 1147 renversa les Almoravides, et, devenu maître du Maroc, transforma le village de Tin-Mal en véritable centre culturel et spirituel de l’empire, doté d’un palais royal et d’une mosquée où affluaient les pèlerins. La chute de la dynastie des Almohades, en 1269, fut aussi celle de Tin-Mal. {{Restaurée à la fin des années 1990}}, la mosquée, présente une architecture typique de cette époque, comparable à celle de la Koutoubia à Marrakech. Accrochée à flanc de montagne, sur un replat, se confondant presque avec la roche, ce sobre bâtiment en brique rose est aujourd’hui {{inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO}}. On peut voir à l’intérieur de très belles coupoles et un salle de prière comprenant neuf nefs de cinq travées. Elle est surmontée d’un minaret rectangulaire, bâti au dessus du mirhab, ce qui est exceptionnel.
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique