Villages

Taltgmoute , le village de potiers

Perché sur un promontoire à  quelques encablures d'Assrargh et d'Aguinan, le petit douar de Taltgmoute vit de la seule fabrication des poteries traditionnelles berbères, tajines, cruches ou bols à  henné utilisés dans la vie quotidienne.

Perché sur un promontoire à quelques encablures d’Assrargh et d’Aguinan, le petit douar de Taltgmoute vit de la seule fabrication des poteries traditionnelles berbères, tajines, cruches ou bols à henné utilisés dans la vie quotidienne.

poterie_400 

Les potiers travaillent la terre argileuses en une pâte qu’ils modèlent ensuite sur un tour actionné avec les pieds. L’objet est mis à sécher pendant quelques jours au soleil avant d’être décoré d’incrustations réalisées avec un petit objet métallique à deux doigts. Les poteries sont ensuite chauffées dans un emballage de morceaux de bois, de fumier et de paille qui sera brûlé pendant plusieurs heures.
Chaque potier fabrique une dizaine de pièces par jour, qui sont vendues à des prix excessivement faibles dans les villages voisins ou aux quelques touristes de passage.

 

Pourtant, la forte concentration en quartz de la terre travaillée ici donne aux poteries un aspect brillant exceptionnel…
Sans vernis et sans peinture (par manque de moyens financiers dans le village) les ustensiles fabriqués par les potiers de Taltgmoute conservent la chaude couleur de la terre cuite. Les aliments qui mijoteront dans les lourds tajines au couvercle conique prendront la saveur subtile de cette argile brune.

Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique