A propos du tourisme solidaire

Un tourisme facteur de développement pour les populations locales et les territoires dans le respect de leurs équilibres économiques, sociaux et environnementaux. Complémentaire des activités traditionnelles, agriculture et élevage, il valorise les savoir-faire locaux et l’identité des territoires: produits du terroir, artisanat, patrimoine. Il contribue à rendre le territoire attractif pour ses propres habitants et offre de nouvelles perspectives pour « vivre et travailler au pays ». L’échange inter-culturel entre les voyageurs et les habitants est une dimension essentielle du voyage. - {{Partenariat Migrations & Développement/Maroc Inédit}} Maroc Inédit s’est engagé aux côtés de Migrations & Développement pour promouvoir le tourisme rural solidaire dans l’Atlas et l’Anti-Atlas. Maroc Inédit est votre interlocuteur pour la conception et l’organisation de votre voyage, vos réservations dans les auberges rurales. - {{Objectifs du tourisme rural solidaire}} -* Générer des revenus supplémentaires pour les familles dans les villages ; -* Créer des emplois nouveaux, en particulier pour les femmes et les jeunes sans emploi -* Contribuer au renforcement des associations villageoises ; -* Créer des revenus supplémentaires pour les communes rurales; -* Favoriser l’entretien et l’aménagement des villages ; -* Développer la valorisation locale des produits agricoles et de l’artisanat par la vente directe aux visiteurs ; -* Contribuer à la préservation du patrimoine matériel et immatériel et à la conservation de l’environnement. - {{Engagement des acteurs du tourisme rural solidaire : prestataires, associations villageoises, voyageurs}} Le Tourisme Rural Solidaire allie le respect des cultures locales et de l’environnement avec le souci d’une juste répartition des revenus. Il met en relation des voyageurs, le plus souvent urbains, avec des villageois porteurs d’une culture forte et souvent éloignée de celle des voyageurs. Ces villageois sont souvent regroupés en Association Villageoise. Pour que cette relation soit vécue positivement de chaque côté, il convient que voyageurs et villageois, mais aussi prestataires de services touristiques, respectent un certain nombre de règles. {{Les Prestataires}} Les prestataires de services touristiques (aubergistes, accompagnateurs/guides) s’engagent à fournir des prestations de qualité (accueil, hébergement, repas), à veiller à la transparence dans la répartition des revenus générés par le tourisme, condition pour qu’il soit levier de développement. Les accompagnateurs ou guides sont les médiateurs culturels entre les voyageurs, les aubergistes, les habitants et l’association villageoise. Ils s’interdisent de prendre des commissions auprès de l’auberge, des producteurs de produits du terroir ou de l’artisanat, des commerces ou des restaurants. Les aubergistes s’engagent à reverser sur chaque nuitée une somme de 20 DH (1,80 euros) à l’association villageoise (lorsqu’elle existe et est active) comme participation aux projets de développement du village. {{L’Association Villageoise}} -* s’assure de l’adhésion de la communauté villageoise au projet touristique dans un esprit d’ouverture et de tolérance, est garante de l’environnement du village s’assure du respect de la vie privée des voyageurs et contrôle les comportements individualistes de villageois sollicitant des dons personnels, contribue à promouvoir les activités artisanales et culturelles et la richesse architecturale du village, -* met en place un système de gestion transparent de la participation des voyageurs. {{Les Voyageurs}} -* respecte la culture berbère, dont il s’informe autant que de besoin auprès des accompagnateurs et de l’encadrement villageois, aborde son voyage dans un état d’esprit d’ouverture et d’acceptation de la différence culturelle, et évite tout comportement susceptible de choquer ses hôtes (tenue vestimentaire, propos, photographie des personnes sans autorisation préalable, etc.) -* veille à ne pas déstructurer la solidarité villageoise par des dons individuels ou l’entretien de relations privilégiées avec une seule personne évite de gaspiller les ressources naturelles, en particulier l’eau s’il est satisfait de son séjour, fait la promotion du tourisme rural solidaire auprès de ses proches et amis.
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique