Produits du Terroir et Artisanat

L’huile d’Argan

L'arganier, arbre épineux très résistant, produit un fruit oléagineux de la taille d'une grosse olive : la noix d'argan ou argan, dont on extrait une huile, à  raison d'un litre pour 30 kg de fruits. Riche en acides gras insaturés et en vitamine E, l'huile d'argan agit contre le dessèchement et le vieillissement de la peau en restaurant le film hydrolipidique. Excellente pour la santé, ses usages médicaux sont multiples : elle aide au traitement de la varicelle, de l'acné juvénile, des rhumatismes ; utilisée pour combattre la stérilité et les fausses couches, l'huile d'argan est aussi conseillée aux gens souffrant de maladies cardio-vasculaires. Traditionnellement, l'huile d'argan est fabriquée de la manière suivante : débarrassées de leur écorce, les noix sont concassées à  la main pour en extraire les amandons, qui sont torréfiés avant d'être broyés. Cette dernière opération se fait à  l'aide de petites meules de pierre actionnées manuellement, et permet d'extraire une pâte épaisse. Mélangée à  de l'eau et malaxée, cette pâte forme une galette que les femmes pressent pour en extraire l'huile. Dans la plupart des villages ruraux du Pays de l'Argan, les femmes fabriquent à  domicile, de l'huile d'argan en petites quantités, selon des méthodes manuelles traditionnelles, telles que vous pourrez les observer à  Toumanar par exemple. Il existe également des coopératives, comme celles organisées par M&D dans la province de Taroudant (qui, à  elle seule, assure plus de la moitié de la production nationale d'huile d'argan). M&D organise des groupements de femmes pour produire l'huile d'argan et ses dérivés dans la zone Taliouine : Azarargh N'Irs. Vous pourrez ainsi visiter la coopérative féminine d'argan d'Agni N'Fed (à  4 km d'Aoulouz dans la commune rurale de El Faid, sur la route de Taroudant vers Taliouine et Ouarzazate), qui compte 62 femmes. Dans ce village 80 producteurs, soit 72 % des habitants, produisent 625 tonnes d'argan par an. Les femmes de la coopérative fabriquent de l'huile d'argan et élaborent des produits traditionnels berbères à  base d'huile d'argan et d'amandes comme l'amlou (mélange d'amandes, de miel et d'huile d'argan). Grâce à  ce projet, dans des conditions de travail améliorées, les femmes produisent une huile de qualité plus stable qui a déjà  pu trouver un marché auprès des clients du tourisme solidaire et autres.
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique