Villages

Atougha

Véritable porte d'entrée du Siroua. C'est la dernière étape possible avant l'attaque du sommet par cette vallée. Assez haut en altitude, il garde une certaine fraîcheur même en été. Très bien alimentées en eau, d'impressionnantes cultures en terrasse s'étalent sur les deux rives du torrent.

Vous y trouverez un Agadir de 40 réserves, ainsi qu’une magnifique Casbah dans le village en aval (Ti-n-iddar). Vous pourrez vous réapprovisionner facilement dans l’épicerie bien achalandée et acheter un large éventail de produit locaux (safran, miel, tapis, légumes) directement chez l’habitant.

Quelques courtes balades sont possibles autour du village. On peut notamment marcher jusqu’à la cascade qui se prête très bien à une pause pique-nique ou monter jusqu’à la ruine au-dessus du village qui constitue un intéressant point de vue sur le massif de Siroua et la vallée d’Atougha.
 

 


 

Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique